© Manuel Rispal 3, Laslaudie, 15130 YTRAC | 06.71.34.40.99 | manuel.rispal@orange.fr | manuel.rispal@livres-resistance.fr

Bibliographie et archives de Manuel Rispal

Livres parus aux Editions Authrefois (France - Europe)*

Le Barrage SEC Saint-Etienne-Cantalès - Saint-Gérons sur la Cère (Cantal) 1930-1946

Tome 1 De la construction à l'inauguration
par le général de Gaulle et le sultan du Maroc. 
Avril 2017


- ISBN : 978-2-9547205-6-2. EAN : 9782954720562. 
- 2e édition revue et corrigée (1.000 exemplaires)
- 132 pages format A4 tout en quadrichromie. 462 illustrations.
Prix de vente au public : 16 €. 


Consulter la page du livre

La Libération désirée

Tome 2 Massif central. Mai 2016


- ISBN : 978-2-9547205-4-8. EAN : 9782954720548
- 148 pages format A4 tout en quadrichromie.
- 446 illustrations
Prix de vente au public : 15 €. 



Consulter la page du livre

Chouette, Noisette et Luzettes 

Tome 1 1940-Juin 1944. Novembre 2014.


- ISBN : 978-2-9547205-3-1. EAN : 9782954720531. 
- 116 pages format A4 tout en quadrichromie. 
-  313 illustrations
Prix de vente au public : 12 €. 



Consulter la page du livre

 

Tout un Monde au Mont-Mouchet 1940-1945. Juin 2014 


- ISBN : 978-2-9547205-1-7. EAN : 9782954720517. 
- 116 pages format A4 tout en quadrichromie
-  322 illustrations
Prix de vente au public : 12 €. 



Consulter la page du livre

Billom 1941-1943. Décembre 2013


- ISBN : 978-2-9547205-0-0. EAN : 9782954720500. 
- 100 pages format A4 tout en quadrichromie. 
-  284 illustrations
Prix de vente au public : 10€. 



Consulter la page du livre

ARCHIVES

6 mai 2018 : Le gendarme résistant Louis Antoine Fau sur le monument aux morts d'Ytrac

(Cantal - Auvergne-Rhône-Alpes - France - Europe)

Depuis la cérémonie du dimanche 6 mai 2018, le nom de Louis Antoine Fau a été rajouté à la liste des cinq victimes de la guerre 1939-1945 du monument aux morts d'Ytrac. Ce gendarme résistant est né en 1912 au moulin de Lacarrière d'Ytrac, où son père était meunier.

Gendarme durant la Seconde Guerre mondiale, Louis Antoine Fau s'engage dans la Résistance dans la commune où il est en poste et où son épouse est institutrice : Saint-Donat-sur-l'Herbasse (Drôme - Auvergne-Rhône-Alpes - France - Europe).

Dans cette commune se cache le couple Andrieux (en fait Louis Aragon et Elsa Triolet), aidé par des résistants locaux et un chef de la Résistance, le commandant Azur (Gaston Vincent).

En revenant d'une mission effectuée pour la Résistance, mais en civil, Louis Antoine Fau est arrêté par l'armée allemande, le 15 juin 1944. Il dit être ouvrier agricole mais son vélo porte une plaque "gendarmerie". Pour l'armée allemande, se trouver face à un résistant ayant une formation militaire était intolérable. Louis Antoine Fau est arrêté, interné au fort de Montluc à Lyon (Rhône, Auvergne-Rhône-Alpes - France - Europe), torturé, puis fusillé avec 32 autres otages à Portes-lès-Valence (Drôme), le 8 juillet 1944. Il s'agissait de terroriser la population, le jour-même où l'armée allemande lançait son offensive contre le rassemblement du Vercors.

L'histoire de Louis Antoine Fau a fait l'objet de l'édition d'une plaquette de huit pages, écrite par Jean-Louis Schaff et Manuel Rispal, éditée par les Editions Authrefois, et offerte gratuitement par le centre socioculturel d'Ytrac "A la croisée des Autres".

Monument aux morts d'Ytrac. Dimanche 6 mai 2018. Cérémonie en hommage au gendarme résistant Louis-Antoine Fau. Isabelle Sima, préfet du Cantal, et Roland Cornet, maire d'Ytrac, viennent de dévoiler la plaque où figure, pour la première fois, le nom de Louis Antoine Fau, parmi les six victimes durant la Seconde Guerre mondiale issues de la commune d'Ytrac. La partie musicale de la cérémonie était assurée par la Ganelette de Maurs. © photo Manuel Rispal.

Monument aux morts d'Ytrac. Dimanche 6 mai 2018. Cérémonie en hommage au gendarme résistant Louis-Antoine Fau. De gauche à droite : Jean-Louis Schaff, à l'origine de cette initiative ; Isabelle Sima, préfet du Cantal ; le capitaine Jérôme Tabaries, commandant la compagnie de gendarmerie d'Aurillac (Cantal) ; Roland Cornet, maire d'Ytrac, qui porte le portrait de Louis-Antoine Fau ; le major Frédéric Dedet, commandant la brigade motorisée de gendarmerie (BMO) d'Ytrac ; Sylvie Lachaize, première vice-présidente du Conseil départemental du Cantal ; et Manuel Rispal.  © photo Bernadette Ginez.

© Manuel Rispal - Éditions Authrefois. Mis en ligne le 25 avril 2019.

ARCHIVES

7 janvier 2009 : Max Gallo nous a reçus à son domicile pour une interview

Préparant alors un hors-série sur Alexandre Varenne, fondateur de La Montagne, ami de Jean Jaurès, nous cherchions un grand témoin qui pouvait nous parler de ce dernier, grande figure de l'histoire de France. Or Max Gallo a publié, en 1984, une biographie, Le Grand Jaurès (Robert Laffont).

En consultant sa biographie, nous observons des points communs : un grand attachement à la République, toujours perfectible, mais préférable à d'autres régimes, et le fait que l'on soit titulaire d'un CAP (mécanicien-ajusteur pour Max Gallo, maçon pour nous). Dans la lettre de demande d'interview que nous lui avons adressée, le 8 décembre 2008, nous signons en rajoutant « Journaliste et historien, titulaire d’un CAP de maçon. » Assez rapidement, le rendez-vous est pris. Ce sera à son domicile.

Dès que nous sommes reçus, avec le photographe de presse Michel Wasielewski, qui était sorti de sa retraite pour nous accompagner, Max Gallo demande lequel de nous deux avait le CAP de maçon. Malgré des parcours incomparables, ce point commun a été un sésame. Une fois les présentations faites, nous nous asseyons à une table, face à lui et à une bibliothèque d'érudit.


De toute ma carrière, c’est la première fois que je reçois un livre d’un auteur, raconte le photographe de presse Michel Wasielewski, à l'issue de l'interview du 7 janvier 2009. C’est toujours le rédacteur qui le recevait, jamais moi. Max Gallo est vraiment sympa. J'ai également apprécié de dialoguer avec lui. » 

© Michel Wasielewski, 2009.

Et nous avons droit à une deuxième touche personnelle. Max Gallo est né le 7 janvier 1932 à Nice (Alpes-Maritimes). Le rendez-vous ayant lieu le 7 janvier 2009, il nous annonce qu'il nous reçoit « le mercredi 7 à 77 ans », référence à « Tintin, le journal de tous les jeunes de 7 à 77 ans ». Mais autant la publicité tintinophile pouvait être reprise, autant la phrase de Max Gallo ne pouvait faire mouche que ce jour-là. Il pouvait éventuellement la resservir un 7 d'un autre mois de l'année 2009, mais nous en avions eu la primeure.

Nous ne revenons pas sur le contenu de l'interview, parue en 2009 en hors-série de La Montagne (Dans les Pas d'Alexandre Varenne, page 27).

Max Gallo

Max Gallo à son bureau. © Michel Wasielewski, 2009.

En remerciement de l'accueil que Max Gallo nous a réservé, nous lui avons écrit une lettre, le 10 janvier 2009, en revenant sur le CAP-point commun. Précisons que nous étions alors journaliste et secrétaire de rédaction, évoquant un temps où le montage des pages d'après les maquettes était finalisé à l'atelier avec des ouvriers du livre. 

«  Nous avons apprécié que vous ayez capté le clin d’œil sur le CAP. Nous avons toujours attiré l’attention des jeunes journalistes stagiaires d’été sur le fait qu’il valait mieux qu’ils serrent la main (éventuellement, pour les jeunes femmes, qu’elles fassent la bise) aux ouvriers du livre, chaque jour et pas seulement quand il y avait un souci (une bande de brome à faire ressortir, une page à reprendre,...). Certains de mes confrères appréhendaient de descendre à l’atelier pour le montage des pages. Ils serraient la main uniquement quand ils avaient un problème. Cela prend du temps de serrer les mains à une cinquantaine de personnes. Mais en cas de souci, la réaction (avouée ou inavouée) était : « Mon pote, toi qui viens me chercher uniquement quand tu as besoin de moi, tu attendras que j’ai fini mon travail. »

Max Gallo est décédé le 18 juillet 2017.

© Manuel Rispal. 2017. Mis en ligne le 24 avril 2019.

Articles signés Manuel Rispal
parus dans le quotidien La Montagne (France - Europe)

➼ 10 janvier 1987 - Edition Cantal. Rétrospective Gorm Hansen (peintre danois). Du plat pays au pays vert.
➼ 24 février 1993 - Editions Puy-de-Dôme. Enquête sur le revenu moyen par commune et par foyer dans le Puy-de-Dôme. Pages 2 et 3, avec infographie en couleur des communes du département. Les plus hauts revenus à Ceyrat. Le grand Clermont-Riom en chiffres. Le palmarès des revenus imposés et celui de l'impôt sur le revenu.
➼ 24 juillet 1994 - Edition Cantal - Les sept morts du maquis de l'Enseigne.
➼ 24 septembre 2002 - Edition Haute-Loire. Cronce : les époux Page Justes parmi les nations.
➼ 24 septembre 2002 - Editions Puy-de-Dôme. Pontgibaud : le père Genestier Juste parmi les nations.
➼ 22 juin 2003 - Toutes éditions du groupe Centre-France. Histoire : Bénouville et le Cantal. En 1943 et 1944, Pierre de Bénouville a vécu et caché sa fiancée dans le Cantal, à Saint-Constant et à Calvinet.
➼ 16 juin 2004 - Toutes éditions Auvergne. Mont-Mouchet. Soixante ans après, un hommage aux résistants FFI et à ceux du renseignement. Deux gendarmes morts en première ligne : Pierre Guillot, gendarme à Murat, Cantal, et Pierre Rolin, gendarme à Laroquebrou, Cantal, FFI morts au combat à Clavières, Cantal, respectivement les 10 et 11 juin 1944. Titre secondaire : Un entretien téléphonique lourd de conséquences.
➼ 6 juillet 2004 - Toutes éditions Auvergne et Limousin - Demi-page sur le Train de la mort. L'enfer sur rail. Ce train, parti de Compiègne le 2 juillet 1944, est arrivé à Dachau le 5 juillet. Titre principal : La montre de Jean Serrero (responsable de sous-réseau F2). Titre secondaire : Jules Altar dit Alter, l'oublié de Tulle. Jean Serrero et Jules Altar dit Alter sont morts dans le train.
➼ 14 août 2004 - Edition Cantal - 1944-Depuis les derniers combats à Coren jusqu'à la manifestation des FFI au stade d'Aurillac : Le 24 août, Saint-Flour et le Cantal retrouvent la liberté.
➼ 16 juillet 2006 - Editions Allier, Cantal, Haute-Loire et Puy-de-Dôme. La liste des noms, par département, de ceux qui ont sauvé des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. L'Auvergne, terre d'asile et de Justes parmi les Nations.
➼ 29 novembre 2006 - Editions Cantal et Puy-de-Dôme. Nécrologie d'Abel Enjalbert, Juste parmi les Nations.
➼ 13 juin 2007 - Edition Cantal - Sauvetage - Eugène, Florine et Denise Canal, et Alfred Chardon déclarés Justes parmi les Nations - Un réseau a protégé Louise et Françoise.
➼ 21 juin 2007 - Toutes éditions du groupe Centre-France, page magazine : "L'engagement de Robert Saunal, Compagnon de la Libération", interview.
➼ 22 juin 2007 - Edition Cantal - Des médailles de Justes ont été remises aux familles Canal et Chardon. C'était "des rayons de soleil dans un ciel noir".
➼ 23 juin 2007 - Edition Cantal - Les quatre frères Chardon engagés pour la liberté.
➼ 05 juin 2008 - Toutes éditions du groupe Centre-France, rubrique "On en parle" : Justes ouverts sur le monde. Sauvetages de Robert Marcy par Jeanne et Hélène Duc, et Jacques et Simone Rousseau, Justes parmi les nations, à Bergerac et Prigonrieux (Dordogne).
➼ 06 juin 2008 - Edition Creuse de La Montagne et du Populaire du Centre. La remise de la médaille de Justes fait parler de la Creuse. Deux familles juives protégées (par Théophile et Madeleine Larue, Justes parmi les Nations).
➼ 07 juin 2008 - Edition Puy-de-Dôme. Page spéciale. Courpière. Mercredi 11 juin (2008), le père Antonius Delaire doit recevoir le titre de Juste à titre posthume. La mission de Kurt (Niedermaier) pour son sauveur. Témoignage de Joseph Jonas.
➼ 23 septembre 2008 - Editions Auvergne. Zoom sur Alice Ferrières, première Juste de France (actions à Murat dans le Cantal). Avec photomontage de son arbre au jardin des Justes de Yad Vashem Jérusalem et son portrait.

➼ 23 septembre 2008 - Edition Le Berry républicain. Zoom sur les Justes du Berry à Jérusalem.
➼ 23 septembre 2008 - Editions Le Populaire du Centre. Zoom sur les Justes du Limousin à Jérusalem.
➼ 23 septembre 2008 - Edition Le Journal du Centre. Zoom sur les Justes du Nivernais à Jérusalem.
➼ 26 octobre 2008 - Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Frère Stéphane Milovitch, franciscain auvergnat à Jérusalem. Gardien des lieux saints.
➼ 23 novembre 2008 - Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Arbres des Justes, mémoriaux, musées, école internationale. Dans les allées de Yad Vashem. Pèlerinage à Jérusalem d'Albert Seifer, sauvé par Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, et par sœur Denise Bergon, Justes parmi les Nations.
➼ 25 décembre 2008 - Pages Auvergne de La Montagne : nécrologie de Robert Saunal, Compagnon de la Libération.
➼ 25 janvier 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Nouvelle mission pour le cancérologue Jean-Pierre Armand. "Vers une médecine individualisée". Liya ou la magie du haricot chinois.
➼ 5 avril 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Née en 1909 d'un désir d'urbanisme moderne : Tel Aviv, une alerte centenaire.
➼ 09 avril 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France, rubrique "On en parle" :  Bonne Espérance rivalise avec Suez.
➼ 15 juillet 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France. Deux Justes (parmi les Nations : Hélène Duc officier (de la Légion d'honneur) et Denise (Canal-)Varennes chevalier (de la Légion d'honneur).
➼ 31 juillet 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France. Page spéciale. Il y a 95 ans, un tournant de l'Histoire : Jean Jaurès, un génial éclectique.
➼ 12 août 2009 - Edition Cantal - Vézac. La municipalité donne le nom de ce résistant à une place. Alfred Chardon, un juge Juste.
➼ 30 septembre 2009 - Page spéciale éditions Cantal et Corrèze- 70 ans après. En 1939, des réfugiés juifs autrichiens ont été accueillis par les Chanal à Aurillac et en Corrèze. Huguette Chanal-Tronc renoue avec Grete (Unger-Heinz).
➼ 11 novembre 2009.  Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Le Var, du cap Nègre à Porquerolles (en passant par le domaine du Rayol).
➼ 22 décembre 2009 - Toutes éditions du groupe Centre-France, rubrique "On en parle" : Les santons irrespectueux.
➼ 24 avril 2011.  Toutes éditions du groupe Centre-France- Page Magazine. Heinz Lohmar. Itinéraire d'un Allemand antinazi (sur Heinz Lohmar, 1900-1976, peintre surréaliste allemand, réfugié à Allanche, Cantal, de 1942 à 1945).
➼ 25 mars 2012 - Edition Cantal - Page spéciale. Ce grand résistant a sauvé des Juifs en grand nombre à Aurillac et, auparavant, à Marseille. Henri Weisbecker, commissaire (de police) et Juste.
➼ 12 octobre 2012 - Edition Cantal - Née à La Havane (Cuba), cette femme a protégé des Juifs à Siran (Cantal) et a été honorée à Malakoff. Amparo Pappo, Juste parmi les Nations.
➼ 14 août 2014 - Edition Cantal - Dimanche à Parlan, un hommage sera rendu à Albert Bories, "mort pour la France" - Un sacrifice héroïque et exemplaire au Mont-Mouchet.

Livres ou hors-séries parus aux éditions de La Montagne 
(France - Europe)


Puy-de-Dôme Année(s) 40
parcours et vies extraordinaires
, enquête Manuel Rispal, 52 pages, décembre 2010.


Dans les pas d'Alexandre Varenne
 100 pages, mai 2009. Rédaction de la partie historique.

 Consulter le site


Auvergne 1945 - Les Chemins de la victoire
100 pages, 2005. Rédaction de 95 % des pages.

Livret édité par
le Conseil général du Puy-de-Dôme (France - Europe)

Jean Jaurès et les Puydômois

Livret réalisé à l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Jean Jaurès.

Auteurs : Manuel Rispal et Damien Pessot (service communication du Conseil général du Puy-de-Dôme), en partenariat avec La Montagne - Centre-France et la Fondation Varenne pour la presse et la communication. 36 pages, 2009.