© Manuel Rispal 3, Laslaudie, 15130 YTRAC | 06.71.34.40.99 | manuel.rispal@orange.fr | manuel.rispal@livres-resistance.fr

Vendredi 17 janvier 2020. – L'artiste Delphine Gigoux-Martin a présenté Aster

17/01/2020
Vendredi 17 janvier 2020. – L'artiste Delphine Gigoux-Martin a présenté Aster

Des étoiles vont scintiller sur la voûte du barrage SEC

De falaise sombre barrant la Cère entre Saint-Etienne-Cantalès et Saint-Gérons, le barrage SEC va devenir voûte céleste grâce à l'imagination communicative de l'artiste Delphine Gigoux-Martin, dont le projet Aster a été retenu par la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne, après un appel à candidatures auquel ont participé une vingtaine d'artistes.

Delphine Gigoux-Martin a expliqué son cheminement intellectuel et créatif, dans la salle des fêtes de Saint-Etienne-Cantalès, vendredi 17 janvier 2020, devant une assistance fournie et attentive. 

Les étoiles de la voûte céleste le jour du 8 mai 1945 (symbole de Liberté) seront représentées par deux modèles d'étoiles de mer en porcelaine : un  en émail platine et l'autre, blanc, avec des particules photo-luminescentes qui scintilleront la nuit. Elles seront fixées sur la paroi aval du barrage. Une partie de ces 300 étoiles de mer cligneront de l'œil aux étoiles du ciel. Pour l'artiste, cette œuvre est aussi un clin d'œil et un hommage aux bâtisseurs du barrage, durant la Seconde Guerre mondiale, barrage qui était un foyer de Résistance.

Par ailleurs, sur la voûte seront projetées, la nuit, à des heures et pour une durée à déterminer en fonction des saisons, des animations de dessins réalisés par l'artiste, représentant des composantes du bestiaire des constellations observables aux hémisphères nord (à Aurillac) et sud (cap de Bonne-Espérance), comme le loup, la méduse, le poisson volant ou la colombe.

Le budget du projet (250.000 €) est assuré par l'Etat (125.000 €), le Conseil départemental du Cantal (20.000 €), des entreprises privées dont EDF (20.000 €), la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne (25.000 €),  et les communes de Saint-Etienne-Cantalès, de Saint-Gérons et de Laroquebrou (20.000 € chacune).

Il ressort des propos des intervenants lors de la soirée de présentation du projet Aster (Patrick Giraud pour Saint-Etienne-Cantalès, Michel Teyssedou et Michel Cabanes pour la communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne, Guy Blandino pour Laroquebrou, Jean-François Escapil-Inchauspe pour EDF) que le jury qui a délibéré pour désigner la ou le lauréat(e) du projet a été "envoûté" par l'argumentaire de Delphine Gigoux-Martin. Il en a été de même lors de l'audition pour accéder à une aide de l'Etat.

Michel Teyssedou a insisté sur le fait que cette œuvre unique (la première voûte céleste de barrage du monde) va générer une attractivité touristique et qu'il est important que le maximum de visiteurs s'imprègne de la réflexion qui s'en dégage. 

© Texte Manuel Rispal. Mis en ligne le 18 janvier 2020.

© Photos Manuel Rispal.  © Delphine Gigoux-Martin pour les étoiles de mer et les dessins animés sur la maquette du barrage .

Il est important de respecter le droit d'auteur qui permet à des créateurs de vivre de leur métier et de faire partager leurs passions.