© Manuel Rispal 3, Laslaudie, 15130 YTRAC | 06.71.34.40.99 | manuel.rispal@orange.fr | manuel.rispal@livres-resistance.fr

Dimanche 16 juin. Cérémonies du Mont-Mouchet pour le 75e anniversaire des combats

16/06/2019
Dimanche 16 juin. Cérémonies du Mont-Mouchet pour le 75e anniversaire des combats

Dimanche 16 juin 2019 ont été organisées les cérémonies du 75e anniversaire des combats du Mont-Mouchet.

Nous y étions présent à partir de la cérémonie de Clavières (Cantal, Auvergne-Rhône-Alpes, France, Europe, planète Terre - 26e Cie, victimes civiles, ossuaire et tombes du cimetière, monument national des enfants de troupe), puis aux cérémonies du monument national du Mont-Mouchet, dédié à la Résistance et aux maquis de France, sur la commune d'Auvers (Haute-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, France).

Dans l'esprit des initiateurs de ce monument, les cérémonies sont l'occasion de rassembler toutes les familles de combattants de la Résistance : réseaux, mouvements, maquis, agents de liaison, services de renseignement, agents de la France libre et alliés parachutés (BCRA, SOE, etc.), équipes de parachutages, déportés (résistants et/ou raflés, déportés pour leurs origines, etc.), prisonniers de guerre. La première cérémonie, au printemps 1945, a eu lieu après le retour d'une partie des déportés qui ont survécu à la barbarie nazie.

Bien que les combattants du Mont-Mouchet aient lutté avec leurs moyens limités et qu'ils se soient repliés et/ou soient tombés, aient été faits prisonniers, aient été déportés sur les sols cantalien, lozérien, altiligérien, aveyronnais, tout en provenant majoritairement du Puy-de-Dôme, l'organisation de la cérémonie centrale, à 11 heures, a lieu au pied du monument dédié à la Résistance et aux maquis de France, sur la commune d'Auvers (Haute-Loire). C'est donc le préfet de la Haute-Loire ou son représentant (et parfois le président de la République) qui préside la cérémonie. D'autres cérémonies ont lieu où ont été commis des crimes de guerre, avant la cérémonie ou après, ou au pied des monuments et stèles commémoratifs. Le samedi 22 juin 2019 auront lieu les cérémonies commémoratives des combats du réduit de la Truyère et/ou liées à la libération du territoire.

Voir le programme complet : http://valdarcomie.fr/wp-content/uploads/2019/06/chemin-de-memoire.pdf

A Clavières (Cantal), devant le monument dédié à la 26e Cie du Mont-Mouchet, dont la majorité des effectifs provenaient du barrage en construction de Saint-Etienne-Cantalès (Cantal) (voir Le Barrage SEC tome 1 Construction). Albert Hugon, maire de Clavières, et Serge Delrieu, sous-préfet de Saint-Flour, devant le monument dédié aux victimes civiles.

A Clavières, devant le cimetière et le monument dédié aux dix maquisards inconnus et à Jean Oharocki, mort pour la France le jour de ses dix-ans (voir La Libération désirée tome 2 Massif central, page 114). A droite, devant le monument national dédié aux enfants de troupe.

Devant le monument national du Mont-Mouchet (commune d'Auvers, Haute-Loire), le préfet ranime la flamme du maquisard inconnu. A droite, de dos, Raymond Dutheil, ancien de la 14e Cie du Mont-Mouchet, qui a combattu au pont du Crépoux (commune de Pinols, Haute-Loire), dépose une gerbe de fleurs.

© Texte et photos Manuel Rispal. Photos prises le 24 juin 2007 et le 16 juin 2019. Mis en ligne le 15 juin 2019. Modifié les 16 et 19 juin 2019.