Marc Guillaumin, des combats du Mont-Mouchet à Marc'O, créateur artistique hors pair

06/02/2022 au 31/12/2022
Marc Guillaumin, des combats du Mont-Mouchet à Marc'O, créateur artistique hors pair

Parmi les témoignages recueillis et publiés dans Tout un Monde au Mont-Mouchet – Epopée et histoires humaines, nous attirons votre attention sur celui de Marc Guillaumin (pages 78-79). Né le 10 avril 1927 à Clermont-Ferrand, ce lycéen de dix-sept ans issu du lycée Godefroy-de-Bouillon de Clermont-Ferrand « monte au Mont-Mouchet » avec un groupe de lycéens. Ils sont intégrés à la 14e compagnie du Mont-Mouchet. Le 11 juin 1944, lors du combat du pont du Crépoux, commune de Pinols (Haute-Loire), il affronte l’armée allemande avec la volonté de lutter contre le nazisme dont il avait pris conscience du danger quand il vivait en Allemagne et en Tchécoslovaquie où son père était ingénieur de la manufacture Michelin, dans les années 1930.

« J’ai eu la peur de ma vie », raconte-t-il, nous confiant que cet événement vécu est pour lui un acte fondateur de sa prise de conscience de l’importance de la création et de la jeunesse dans une société qu’il fallait changer.

Après la guerre, Marc Guillaumin est devenu Marc’O, cinéaste, poète, écrivain, philosophe, auteur de pièces de théâtre, metteur en scène de l’atelier de théâtre de l’American Center, boulevard Raspail à Paris, révélateur de comédiens et d’artistes (Bulle Ogier, Pierre Clémenti, Jean-Pierre Kalfon, Jacques Higelin, Elisabeth Wiener, etc.).

Après la parution de la deuxième édition de Tout un Monde au Mont-Mouchet – Epopée et histoires humaines, nous avons eu une conversation téléphonique avec lui, en décembre 2021. Bien qu’étant anti-star alors qu’il apporte un regard décoiffant sur la création et la créativité sous toutes ses forces, ce jeune de quatre-vingt-quatorze ans tourné vers l’avenir nous a dit la fierté de figurer dans cet hommage aux combattants du Mont-Mouchet.

Marc’O a également travaillé avec Cristina Bertelli et sa fille Federica qui ont réalisé un portrait de lui dans le documentaire Les Conditions du visible (2008, Choses vues).

Les Nuits de France Culture, de Philippe Garbit, lui ont consacré une émission (1 h 25) : Marc’O, l’acteur, autrement. Cette émission montre l’originalité de la recherche de Marc’O, qui y dit notamment : «  Le rôle du metteur en scène est de permettre à l’acteur d’être lui-même ».

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nuits-de-france-culture/surpris-par-la-nuit-marco-lacteur-autrement-1ere-diffusion-17062004

© Manuel Rispal. Mis en ligne le 5 février 2022.